Accueil Économie d'énergie Inde : un aéroport 100 % alimenté à l’énergie solaire remporte le...

Inde : un aéroport 100 % alimenté à l’énergie solaire remporte le prix du « Champion de la Terre »

213
PARTAGER
Le hall de l'aéroport de Cochin - Crédits photo : CIAL

L’Inde fait désormais partie de ces nations qui mettent tout en œuvre pour réduire autant que possible leur dépendance aux énergies fossiles. Dans le cas de ce pays d’Asie du Sud, la situation est alarmante et se vit au jour le jour avec notamment des pics de mercure à 50 degrés durant l’été. Dans son élan de modernisation et surtout de respect de l’environnement, un aéroport indien a fait le pari gagnant du tout solaire. Pari réussi puisque l’aéroport de Cochin vient de remporter le prix du « Champion de la Terre ».

Cochin, un aéroport atypique

Situé dans la province de Kerala, l’aéroport de Cochin est une installation assez impressionnante. Il représente le quatrième plus gros aéroport de l’Inde. Autant dire quel trafic aérien y règne chaque jour. Trafic désormais rendu possible grâce à un système énergétique entièrement basé sur l’énergie solaire.

Les panneaux solaires de l’aéroport de Cochin – Crédits photo : CIAL

Pour y parvenir, l’aéroport international de Cochin a massivement investi dans le solaire. Y sont notamment installés 100 000 panneaux photovoltaïques. Qui fournissent depuis septembre dernier l’équivalent de 40 mégawatts crête d’électricité. Soit de quoi largement couvrir les besoins énergétiques de l’installation. Le surplus d’énergie est réinjecté dans le réseau électrique de la ville.

Le prix du « Champion de la Terre »

Pour son engagement à lutter contre le réchauffement climatique et contre le gaspillage des ressources naturelles, l’aéroport de Cochin a reçu de l’Organisation des Nations unies (ONU) le prix du « Champion de la Terre ».

Ce prix récompense l’aéroport indien qui fonctionne intégralement à l’énergie solaire depuis 2015. Cette prouesse est d’autant plus remarquable qu’il s’agit du premier aéroport de la planète à réussir une telle reconversion vers le solaire. Roissy ou Orly pourraient s’en inspirer, car l’exemple de Cochin prouve au monde qu’on peut absolument concilier modernité et respect de l’environnement.