Accueil Biodiversité Les ours polaires survivront-ils avec des carcasses de baleines ?

Les ours polaires survivront-ils avec des carcasses de baleines ?

334
PARTAGER
ours polaires
Crédit photo : Eva Blue - Unsplash

Les ours polaires ont déjà survécu à des épisodes de réchauffement climatique en se nourrissant exclusivement de carcasses de cétacés. Mais cette fois-ci, la disparition de l’espèce ne sera pas empêchée de cette manière.

Les ours polaires ont survécu en devenant des charognards

Les menaces qui pèsent sur les ours polaires sont de plus en plus lourdes. Avec le réchauffement climatique, la banquise fond plus tôt chaque année, et se reforme plus tard. Or, avant cette fonte annuelle, les ours sillonnent la banquise pour se nourrir. Plus le temps passe, et plus les ours sont confrontés à une augmentation des jours sans banquise. Les scientifiques ne cachent pas leur inquiétude : la situation va empirer, et ces périodes sans banquise vont empirer.

ours polaires
Les ours ont besoin de la banquise pour survivre – Crédit photo – Annie Spratt – Unsplash

Il y a 152 000 ans, les ours ont survécu à des ères de réchauffement important. Une récente étude explique que les ours ont survécu en devenant des charognards, se nourrissant de carcasses de mammifères marins. D’immenses baleines mortes s’échouent régulièrement sur les côtes de l’Arctique, et les ours polaires s’en nourrissent. C’est ainsi qu’ils ont survécu aux précédents épisodes de réchauffement.

Une solution qui ne sera pas suffisante cette fois-ci

Si les carcasses de baleines ont probablement permis à l’ours polaire de subsister, elles ne seront pas suffisantes cette fois-ci. L’espèce ne pourra pas survivre de cette manière, seule la reformation de la banquise peut la sauver. En effet, les ours polaires ont besoin de gras pour survivre, ils ne peuvent pas se nourrir de baies et d’insectes comme le font leurs cousins. S’ils se nourrissent parfois de bélugas et de narvals, la majeure partie de l’alimentation des ours blancs se base sur les phoques. Ils peuvent en manger plus de six par mois.

Crédit photo – Annie Spratt – Unsplash

Changer de régime alimentaire n’a rien de simple. D’autant que les carcasses de baleine ne s’échouent pas partout. Dans certaines zones, les ours se nourrissent régulièrement de baleines. Mais dans d’autres régions, l’accès à ces carcasses est très limité. Pour survivre, ils ont besoin que la banquise persiste.