Accueil Santé La salive des chats et des chiens est-elle dangereuse pour les humains ?

La salive des chats et des chiens est-elle dangereuse pour les humains ?

497
PARTAGER
salive
Crédit photo : Rob Wingate - Unsplash

Les chats et les chiens partagent notre quotidien. Après avoir décelé plusieurs cas de contamination, des médecins ont cherché à savoir si nos animaux pouvaient représenter un danger pour nous. Et apparemment, c’est le cas.

Une bactérie trouvée dans la salive des animaux

Les médecins du centre hospitalier régional universitaire de Brest (CHRU) ont mené une étude dans laquelle ils révèlent avoir détecté une bactérie dangereuse dans la salive des animaux de compagnie. La bactérie Capnocytophaga canimorsus est très dangereuse. Les professionnels de santé ont annoncé qu’elle est à l’origine de trois décès, mais aussi de plusieurs amputations en France, depuis janvier 2017.

salive
Crédit photo : Roberto Nickson – Unsplash

L’étude cite le cas d’un homme de 56 ans qui a été pris en charge en janvier 2017 pour une méningite. Quelques tests plus poussés ont révélé la présence d’une bactérie très coriace. Selon les médecins, ses animaux de compagnie l’auraient contaminé en léchant une plaie au niveau de son bras. La bactérie peut donc être transmise par le biais d’une morsure, ou après le léchage d’une peau présentant une plaie. Cependant, dans certains cas, les médecins ne retrouvent pas la voie d’entrée de la bactérie.

Un taux de mortalité de 30 à 60 % pour cette bactérie

Cette bactérie n’est pas présente qu’en France. Aux États-Unis, un homme de 48 ans a aussi été contaminé par ses compagnons. Il s’est rendu à l’hôpital à la suite de nausées et de fortes fièvres. C’est ainsi que les médecins ont découvert plusieurs ecchymoses sur son corps, un peu comme s’il avait été passé à tabac avec une batte de baseball. Comme il n’a pas été pris en charge à temps, son état s’est très vite aggravé. Des caillots ont pris forme dans ses veines, gênant ainsi la bonne circulation du sang. Les médecins ont dû pratiquer une amputation.

salive
Crédit photo : Paul Hanaoka – Unsplash

Lorsque le patient ne reçoit pas un traitement à temps, le taux de mortalité de la bactérie atteint 30 à 60 %. Heureusement, la bactérie a fait peu de victimes jusqu’ici puisqu’elle réagit très bien aux antibiotiques.

Source :

Demotivateur