Accueil Société / Mondialisation Voyage à l’étranger : ce qu’il ne faut surtout pas mettre dans...

Voyage à l’étranger : ce qu’il ne faut surtout pas mettre dans sa valise !

504
PARTAGER

Il paraît qu’une fois au Japon les vols intérieurs peuvent être pris comme des bus de ville… Ce n’est pas le cas en France, surtout s’il s’agit de partir à l’étranger. Même pour passer des frontières en voiture, il y a des choses à savoir et des objets à ne surtout pas mettre dans ses bagages…

Les objets qui seraient saisis

En fonction du type de voyage envisagé, certains produits seront à prohiber. Ce sera notamment le cas pour vos bagages de cabine si vous prenez l’avion. En effet, sachez que tout ce qui peut s’apparenter ou devenir une arme est absolument interdit. Il s’agit des couteaux, ciseaux, cutters, briquets, aérosols, carburants, liquides de toilette… Il serait quand même dommage de perdre son Laguiole fétiche ou d’être carrément pris pour un terroriste, ne trouvez-vous pas ? Concernant l’e-liquide pour cigarette électronique, tout dépend de la contenance du flacon et de la compagnie aérienne : renseignez-vous en amont… et n’hésitez pas à jouer la carte de la prudence en privilégiant les valises en soute.

Même en voiture il faut faire attention (ou en train, bus, etc.). En amont du départ, renseignez-vous sur les frontières que vous êtes appelé à traverser. De fait, certains éléments ne sont admis que dans une certaine quantité. Un volume astronomique de cartouches de cigarettes vous ferait passer pour un contrebandier, de même qu’un camionneur faisant illégalement passer des clandestins… Il faut aussi particulièrement se méfier de l’alcool. Pareillement, la drogue est autorisée dans certains États, mais pas dans d’autres. On pourrait en dire autant des « armes » (de tous types)… et en réalité d’une infinité d’autres choses à étudier au cas par cas.

Les affaires inutiles

En fonction des circonstances et des pays, il faut donc absolument se passer de certains produits, comme nous venons de le voir. Il y a toutefois une autre catégorie de choses à ne pas embarquer en voyage à l’étranger… et c’est celle-ci que l’on a généralement tendance à oublier. Certaines mauvaises langues diraient que ce sont surtout les dames qui sont concernées, mais la réalité est loin d’être aussi monolithique ! Vous l’aurez deviné : il s’agit des affaires totalement inutiles, quoique complètement encombrantes ! Quelques gestes simples vous permettront donc d’éviter d’avoir une valise trop lourde, un calvaire à porter à chaque étape du séjour…

« Je vais l’emporter, on ne sait jamais, ça pourrait me servir… » Dès que vous pensez cela, votre réflexe doit être net : Je ne le prends pas ! Tout ce qui ne servirait qu’« au cas où » doit être proscrit afin de ne pas s’encombrer. Soyez donc résolument organisé et impitoyable : renseignez-vous sur la météo, sur les activités projetées, sur les possibilités de nettoyage du linge, etc. En fonction de ces données, adoptez une attitude pragmatique et limitez-vous au strict nécessaire. Un globe-trotter n’est pas une petite princesse ou un roitelet !

Dans un autre domaine, ne prenez pas des risques inconsidérés. Évitez les bijoux ou les objets de valeur, y compris électroniques. Il serait insensé d’attiser la convoitise de délinquants parfois nombreux sur certains sites touristiques, tandis que la corruption règne – malheureusement – jusque parmi les forces de l’ordre dans plusieurs contrées…