Accueil Nutrition Allons-nous consommer des insectes et des micro-algues d’ici quelques années ?

Allons-nous consommer des insectes et des micro-algues d’ici quelques années ?

734
0
PARTAGER

Tout le monde aspire à avoir une alimentation saine. La forte demande de produits riches en protéine en est un exemple concret. Face à cette situation, les industries cherchent des solutions pour satisfaire cette demande croissante. Les insectes et les microalgues constituent pour les professionnels du secteur de véritables alternatives. Cependant, ils font face à des contraintes législatives et culturelles.

Ils pourront donc devenir dans les prochaines années de réelles sources de protéines. Les insectes peuvent ainsi remplacer la viande. Quant aux microalgues, elles ne sont pas encore très présentes sur le marché, mais restent une alternative intéressante pour les industriels.

Les microalgues sous toutes ses formes

Ces organismes microscopiques ayant la capacité de survivre dans des environnements très extrêmes sont déjà présents dans nos assiettes. Il existe aujourd’hui deux espèces, à savoir le Chlorella et le Spiruline qui sont déjà produites et sont présentes dans de nombreuses nourritures.

D’autre part, ces microalgues peuvent aussi se présenter sous forme de compléments alimentaires. Ils ont aujourd’hui le vent en poupe et sont consommés dans le cadre d’un régime. Nutrilife-Shop se positionne en tant que leader dans le secteur en France. Le site propose en effet une variété de compléments alimentaires pour vous aider à vous sentir mieux. La marque met en valeur les bienfaits des plantes et de la nature. Les microalgues sont considérées comme des produits naturels ayant de nombreuses vertus.

Les microalgues présentent en outre des propriétés diverses permettant l’accumulation et la production de protéines. Selon Cécile Gladine, chercheuse d l’Inra, il y aurait encore près de 30 000 espèces de microalogues inexploitées actuellement.

Les start-ups se lancent dans l’aventure

Face à l’engouement suscité par les vertus des insectes et des microalgues, de plus en plus d’entreprises se lancent dans le secteur. Des industriels français produisent des microalgues actuellement. Une véritable révolution est en marche dans l’univers de l’alimentation. La question est si les consommateurs seront-ils prêts pour un tel changement.

Bien que les bienfaits de ce type d’aliments aient été prouvés, les consommateurs auront des difficultés à les manger. Si les industriels les présentent sous d’autres formes, en les intégrant dans des jus, des chocolats… dès qu’on sait qu’il des insectes dans nos plats, c’est sûr qu’on les verra différemment. Si les microalgues ont de bonne chance de séduire les consommateurs, il en est tout autre pour les insectes.

La France n’autorise pas encore la consommation humaine d’insectes

Si les insectes ne sont pas présents dans les rayons des supermarchés, c’est parce que la France n’autorise pas encore la consommation humaine d’insectes. L’Autorité européenne de sécurité des aliments doit encore procéder à des contrôles avant de les considérer comme un nouvel aliment.

Cependant, certains pays, comme la Belgique accepte la consommation de quelques espèces. Les chercheurs ne se sont pas encore prononcés sur les effets de ces insectes sur l’organisme. Si la consommation d’insectes est interdite pour l’homme, ils peuvent être incorporés dans la nourriture pour chats et chiens. Sachez enfin que ces petites bêtes constituent la principale source de protéines pour les poissons.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz