Accueil Santé Mourir: incinération ou enterrement, quel est le choix à faire ?

Mourir: incinération ou enterrement, quel est le choix à faire ?

624
PARTAGER
Cimetière, Choix, Mourir

Quels sont les avantages et les inconvénients des formes classiques de gestion des corps après leur mort ?

Lorsque quelqu’un meurt, un long processus se met en marche. Le choix de l’incinération ou de l’enterrement doit rapidement être fait, et ce n’est pas toujours évident de décider, surtout quand le défunt n’a pas partagé ses souhaits avant le drame. Les possibilités qui s’offrent à nous ont des avantages et des inconvénients, en voici une liste non-exhaustive qui va sûrement vous aider à peser le pour et le contre.

Enterrement dans un cimetière

L’enterrement, appelé aussi inhumation, est le rite funéraire le plus répandu dans le monde. Il s’agit de mettre en terre le défunt, dans un cimetière le plus souvent. Le corps est placé dans un cercueil puis est enterré directement dans le sol, ou bien dans un caveau. L’inhumation doit être réalisée minimum après 24 heures et au plus tard dans les 6 jours qui suivent le décès. Il existe cependant un problème de place dans les cimetières de nos jours car les cadavres ne veulent plus se décomposer.

Cimetière, Enterrement, Inhumation

Crédit photo: Pixabay – deborahkbates

Les avantages : Si vous possédez un caveau familial, tous les membres de votre famille pourront reposer en paix au même endroit. L’enterrement est un rituel social qui permet aux proches d’entamer le processus de deuil. Quand la personne décédée est placée dans un cercueil, il est possible de lui rendre visite pour honorer sa mémoire, ou pour se réconforter. Les cimetières sont des lieux importants pour les populations, car c’est rassurant de savoir où se trouvent ceux que nous avons perdu, on a l’impression qu’ils sont encore un peu là.

À lire aussi : 10 cimetières les plus fascinants et insolites au monde

Les inconvénients : C’est un acte très réglementé, il faut avoir en sa possession certains documents (autorisation, acte de décès…). De plus l’inhumation doit être autorisée par le maire de la commune où se trouve le cimetière. Un enterrement ne s’organise pas tout seul : ce sont les familles qui doivent le mettre en place. Quand on vient de perdre une personne qu’on aime, nous n’avons pas forcément l’envie de nous embarrasser avec des procédures administratives. Les caveaux et les cercueils ont un coût économique important. En effet, le prix d’une inhumation s’élève en moyenne à 4000 €.

Incinération pour les cadavres

L’incinération consiste à brûler le corps d’un être humain décédé afin de le réduire en cendres. C’est dans des crématoriums que l’événement est organisé : le mort repose dans un cercueil lors de la cérémonie.

Crématorium, Incinération, Mort

Crédit photo: Capture d’écran

Les avantages : Une incinération est rapide et assez simple à mettre en place. Elles sont généralement beaucoup moins chères que les sépultures de sol. Pour ceux qui n’ont pas forcément envie de passer par le processus de décomposition après leur mort, le problème ne se pose pas avec la crémation. Les cendres peuvent faire l’objet d’un rituel, être conservées dans une urne ou dispersées dans un lieu de façon symbolique.

Les inconvénients : Certains trouvent l’acte de crémation barbare et un peu trop impersonnel. Il est difficile de s’imaginer réduire ses proches en cendres, notamment pour les croyants. Brûler un cadavre peut sembler cruel et n’a pas d’impacts que sur la morale, mais aussi sur l’atmosphère. La consommation d’énergie est très importante lors d’une incinération : les corps restent 75 minutes sous une température entre 760 et 1150 degrés ce qui libère une grande quantité de gaz à effet de serre et de toxines.

À lire aussi :
– Bios Urn transforme vos cendres en arbre à votre mort
– Ces capsules funéraires transforment les défunts en arbres
– Mourir de façon écolo c’est possible avec cette combinaison !

Quoi qu’il en soit, sachez qu’il est important de partager votre choix avec vos proches !

Crédit photo principale : Wikimedia – Aimelaime