Accueil Biodiversité 18 animaux hybrides rares qui existent vraiment

18 animaux hybrides rares qui existent vraiment

5897
animaux hybrides

Produits de la nature ou bien artificiels, ces animaux croisés sont extrêmement rares.

Les légendes sont remplies de créatures étranges et hybrides, et les adeptes de Photoshop ont consacré d’innombrables heures à en créer de nouvelles. Mais cette série d’animaux hybrides ne contient aucune image retouchée: tous ces animaux rares sont bien réels ! Vous avez certainement entendu parler du ligre, un félin hybride né de l’union d’une tigresse et d’un lion mâle, mais que dire du narluga, un croisement entre le narval et le béluga ? Ou encore du léopon, produit du croisement entre un léopard mâle et une lionne ?

Ces vrais animaux hybrides vont vous surprendre et vous étonner. En génétique, l’hybride est issu du croisement entre deux individus de deux variétés, espèces, sous-espèces ou genres différents. Quel que soit le résultat obtenu, l’hybride présente dans tous les cas un mélange des caractéristiques des deux parents.

À lire aussi :
– 30 animaux albinos que la nature a oublié de colorer
– 40 animaux étranges dont vous ne connaissiez pas l’existence
– 25 animaux aux couleurs improbables mais vraies

Żubroń (vache et bison européen)

animaux hybrides, rares

Crédit photo: Wikimedia – Pleple2000

Le zubroń est apparu en 1847, et plusieurs scientifiques pensaient qu’il pourrait remplacer le bétail domestique. En effet, il était moins sensible aux maladies et pouvait être élevé sur des terrains pauvres, sans aucune infrastructure d’élevage. Actuellement, le seul troupeau restant est conservé à la forêt de Białowieża, en Pologne.

Mulard (canard colvert et canard musqué)

animaux hybrides, rares

Crédit photo: prodejdrubeze.cz

Le canard mulard est un hybride stérile issu du croisement de deux espèces de canard. En France, il est exclusivement destiné à être gavé pour la production de foie gras. Toutefois, seuls les foies gras des canards mulards mâles ont le droit d’être vendus sous la dénomination “foie gras”.

Léopon (léopard mâle et lionne)

animaux hybrides, rares

Crédit photo: Bored Panda

Cette “hybridation” se retrouve principalement en captivité. Le croisement d’un lion et d’un léopard femelle existe également, sous le nom de “lipard” (voir ci-après).

Dzo (yack et zébu)

animaux hybrides, rares

Crédit photo: Flickr – tomato umlaut

Le dzo est utilisé en Asie centrale pour les travaux de labour et le transport de charges. Il remplace notamment le yak aux altitudes inférieures, ce dernier ne pouvant vivre à moins de 3000 mètres d’altitude. Il vit également plus longtemps que les yaks: ils peuvent travailler durant 14 ans, contre 10 pour les yaks. Ils sont plus massifs et plus forts que les yaks et aussi plus dociles.

Cama (lama guanaco et dromadaire)

animaux hybrides, rares

Crédit photo: Flickr – Craig Wright

Le cama est donc le produit de l’hybridation d’un petit camélidé d’Amérique latine et d’un dromadaire du Proche-Orient, puisque l’exploit a eu lieu à Dubaï en 1998 au centre de recherche sur la reproduction des camélidés. Seulement 5 ont été créés.

Narluga (narval et béluga)

animaux hybrides, rares

Crédit photo: Bored Panda

Extrêmement rare, bien qu’il y ait eu récemment une augmentation de son observation dans l’Atlantique Nord.

Bardot (étalon et ânesse)

animaux hybrides, rares

Crédit photo: Bored Panda

Parfois confondu avec le mulet et la mule, issus du croisement réciproque entre un âne mâle et une jument, on le différencie surtout par sa taille, le bardot étant un peu plus proche du cheval que de l’âne.

Beefalo (buffle et vache)

animaux hybrides, rares

Crédit photo: outdoorhub.com

Aussi appelé cattalo (contraction de cattle et buffalo), les premiers essais d’hybridation dirigée datent des années 1800. Les différentes tentatives ont posé des problèmes de fertilité. Leur faible rentabilité a causé l’abandon des essais.

Wholphin (fausse orque et grand dauphin)

animaux hybrides, rares

Crédit photo: Flickr – Sandra Bingham

Parfois appelé balphin ou whalphin, il n’en existe actuellement que deux spécimens vivants en captivité, au Sea Life Park d’Hawaï.