Accueil Conseils Santé Phytothérapie : mincir naturellement avec les plantes

Phytothérapie : mincir naturellement avec les plantes

222
PARTAGER
Phytothérapie, mincir, plantes

Exit les régimes minceur extrêmes : place aux plantes médicinales

La phytothérapie, ou l’art de se soigner par les plantes, est utilisée pour ses nombreuses propriétés thérapeutiques et constitue une alliée de choix pour la gestion du poids. Qu’elles soient consommées sous forme de gélules, d’ampoules, de tisanes ou de macérats de bourgeons, bon nombre de plantes permettent d’aider à mincir en harmonie avec son corps, à condition qu’elles soient associées à un régime alimentaire sain et équilibré et à une activité physique régulière. Tour d’horizon sur ces armes naturelles !

Phase 1 : éliminer les toxines

L’alimentation et le mode de vie modernes sollicitent beaucoup les émonctoires (organes chargés de l’élimination des déchets : foie, reins, intestins, côlon, peau, voies respiratoires), ce qui favorise l’accumulation progressive des déchets dans l’organisme. Ceci entraîne de nombreux troubles : affaiblissement du système immunitaire, mauvais sommeil, problèmes cutanés et autres problèmes ORL, et bien sûr prise de poids !

Voici une liste des plantes drainantes qui aident à rénover l’organisme :

  • Thé vert (riche en caféine) : aide à lutter contre la rétention d’eau et augmente le métabolisme de base (énergie brûlée au repos)
  • Reine des prés : élimine les déchets de l’organisme
  • Aubier de tilleul : élimine les déchets, draine le foie
  • Racine de pissenlit et queue de cerise : stimulent les reins pour éliminer l’eau
  • Sureau : combat l’excès d’eau contenu dans les tissus, stimule l’ensemble du système hépatique
  • Frêne, orthosiphon (ou thé de Java) et prêle des champs : action diurétique
  • Ortie et bardane : action diurétique et dépurative
  • Pissenlit : détoxifie, stimule les reins et le foie.

Phase 2 : traquer les graisses

Certaines plantes agissent sur le tissu adipeux, celui-ci augmentant lorsque la quantité de calories ingurgitée est trop importante par rapport à l’énergie dépensée. Les plantes « brûle-graisse » :

  • Melon amer : régule le taux de sucre sanguin, diminue la résistance à l’insuline et aide à éliminer la graisse abdominale
  • Café vert : régule le taux de sucre dans le sang et favorise la perte de masse grasse
  • Thé vert : active la thermogenèse, augmentant alors la dépense énergétique et l’oxydation des graisses
  • Guarana : aide à faire fondre les réserves lipidiques
  • Écorce d’orange amère : active la combustion des graisses
  • Aronia noire : optimise le déstockage de la graisse abdominale.

Phase 3 : réguler l’appétit

En limitant naturellement l’appétit, ces plantes aident à maintenir le cap lors d’un régime amaigrissant :

  • Spiruline (micro-algue) : riche en protéines, elle est à prendre une demi-heure avant les repas
  • Guarana : riche en caféine, il diminue l’appétit tout en aidant à brûler et à éliminer les graisses
  • Agar-agar (algue de mer) : composé à 80% de fibres solubles, il gonfle au contact de l’eau, augmentant le volume du bol alimentaire pour un effet de satiété
  • Konjac (plante herbacée) : gonflant au contact de l’eau (jusqu’à 80% du volume de départ), il réduit aussi l’absorption intestinale des lipides et glucides
  • Menthe pouliot : active la digestion et diminue les sensations de fringale.

Crédit photo principale : Pixabay – cocoparisienne