Le volant « Voss », une solution inédite pour stocker l’énergie solaire à moindre coût !

Le volant « Voss », une solution inédite pour stocker l’énergie solaire à moindre coût !

Le français André Genesseaux a créé un volant rotatif à base de béton, qui démocratisera le stockage de l’énergie solaire !

Publicité

Au cœur des principales études ayant trait aux énergies renouvelables, l’énergie solaire si elle a l’avantage d’être abondante, peu onéreuse à produire, assez stable une fois en cours de consommation, revêt cependant un nombre non négligeable de faiblesses. On pense notamment au fait qu’elle soit intermittente du fait de la rotation de la Terre autour du soleil, et surtout, qu’elle soit assez difficile à stocker, du fait du coût prohibitif des accumulateurs électriques. En dehors des risques d’explosion… Un chercheur français, André Genesseaux, a semble-t-il trouvé une solution pour amoindrir les coûts et faciliter le stockage de l’énergie solaire, sa méthode passe par l’utilisation du béton, explications !

Énergie solaire, du pain béni presque empoisonné

Si dans les pays Nordiques il est assez difficile de jouir de la pleine puissance des rayonnements solaires, dans d’autres contrées le soleil propose son énergie à foison, pour peu que l’on puisse la stocker. En effet, il est complexe, voire impossible dans certains cas, de capter et utiliser simultanément l’énergie produite par les panneaux solaires, il faut la stocker. Or aujourd’hui, il n’est pas aisé de stocker cette énergie bon marché, du fait du coût assez élevé des batteries servant à cet effet.

De plus, le climat n’arrange pas les choses, puisque la production énergétique des panneaux solaires dépend de l’ensoleillement local, du coup le moindre caprice des nuages peut transformer toute journée de pleine production en une sans électricité. Cependant, si vous aviez stocké votre énergie non consommée produite la veille, il vous aurait été plus facile de vaquer à vos occupations, sans vous soucier de la position du soleil. André Genesseaux qui a co-fondé l’entreprise Energiestro pense avoir trouvé un solution pour réduire le coût du stockage de l’énergie solaire, et ainsi faciliter sa démocratisation.

Le procédé d’André Genesseaux

C’est à la suite de nombreuses années d’études qu’André Genesseaux est parvenu à développer le volant Voss (pour « Volant de Sockage Solaire »), constitué de béton, qui à s’y méprendre, est un excellent matériaux stockeur d’énergie. D’un fonctionnement simple, le volant d’André se présente sous la forme d’un cylindre ou d’un disque tournant à très grande vitesse. Cette rotation mise en place par le biais d’un moteur actionné et alimenté par une partie de l’énergie produite par vos panneaux, permet de stocker l’énergie sous forme cinétique dans le béton pendant plusieurs heures pour être restitué dans la nuit ou un peu plus tard, par une génératrice.

Ce volant Voss qui ne cesse d’évoluer, est même doté d’une innovation (brevetée) protégeant le béton de toute fracture due aux phases d’accélération du cylindre. Le béton étant un matériau somme toute plus facile à trouver et peu onéreux à acquérir que les composés entrant dans la constitution de nos batteries (Lithium-Ion), André estime ainsi que son volant Voss pourrait réduire de 5 à 10 fois le coût du stockage de l’énergie. Il travaille d’ailleurs à un nouveaux types de volants au rendement élevé, compris entre 80 et 90%.

Publicité

Enfin, ultime avantage du volant Voss d’Energiestro, la durée de vie presque infinie du béton le constituant. En effet, des tests, les volants Voss étaient comme neufs après 100.000 cycles de rotations.


A voir aussi dans la rubrique Économie d'énergie
Répondre
  1. a chemilly 89250 2OO HA d’un camp militaire abandonné a la pature d Eurovia ou autres pour extraire 8 a 10 mtllions de Metres cubes de gravier alors que ce site est magnifique pour faire un parc photovoltaique pour un champ d’experience en vraie grndeur de votre VOSS maais il faut decider Engie ou autre pour investir 4 millions d euro pour investir dans l achat de ce camp appartenant a l ‘armèe .impossible de trouverun responsable departementa ,regional ou national pour ce projet?pouvez vous transmettre cet embryon d’information a un responsable non eolien .d,avance merci Jean Marie ROBé

Laisser un commentaire

Retrouvez également VivreDemain gratuitement par mail et sur votre smartphone: