Le quinoa, la pseudo-céréale aux mille vertus

Le quinoa, la pseudo-céréale aux mille vertus

Le quinoa est un « super aliment » de base des populations de l’Equateur et de la Bolivie qui s’exporte dans les assiettes du monde entier.

Publicité

Il est sûr que certains d’entre nous n’ont jamais entendu parler de quinoa et ne savent même pas ce que c’est. Pourtant, cet aliment de base des populations de l’Equateur et de la Bolivie est un super aliment. Il possède mille et une vertus et sa réputation s’étend dans les quatre coins du monde depuis quelques années.

Le quinoa: une pseudo-céréale

Le quinoa est une petite plante aux minuscules graminacées qui servent d’aliment de base au peuple hispano-américain. Malgré ses apparences analogues aux céréales, les scientifiques l’ont classé parmi les plantes dépourvues de pétales, telles que les épinards et les betteraves. Ce qui signifie que le quinoa n’est pas une céréale, mais une pseudo-céréale. Cependant, ses vertus dépassent de plusieurs coudes celles de ses doubles.

Graines de quinoa

Crédit photo: Wikimedia – Christian Guthier

Grâce aux mille et un bienfaits du quinoa, la FAO a proclamé l’année 2013 comme « l’année internationale du quinoa ». Les raisons de cette décision sont complexes et variées. En voici quelques-unes.

Le quinoa: une pseudo-céréale à multiples nutriments

Le quinoa possède une valeur nutritive très élevée. Les nutritionnistes le considèrent comme un aliment complet. En effet, cette pseudo-céréale contient de nombreux aliments composés comme la protéine, le glucide et le lipide ainsi que plus de 20 acides aminés essentiels.

Par rapport au poids brut du grain, 70% sont du glucide et 14% du lipide. Ce qui signifie que le quinoa peut facilement remplacer les traditionnels aliments de base comme le lait, le blé et le riz. Les protéines renfermées dans cette pseudo-céréale (15%) permettent aussi aux végétariens de combler normalement leur besoins journaliers en nutriments.

Publicité

Quinoa rouge

Crédit photo: Wikimedia – blairingmedia

Côté acides aminés essentiels indispensables à l’entretien, à la croissance et au développement de l’organisme humain, le quinoa est très riche en vitamines B2, C et E. En outre, il comporte du fer, du magnésium, du cuivre et du phosphore en complément du manganèse et du zinc. Petits et grands peuvent y puiser leurs besoins en anticorps pour se parer des maladies du XXe siècle comme l’obésité, le stress, l’AVC et le diabète.

Le quinoa: l’aliment incontournable des cœliaques

Le quinoa peut emprunter diverses colorations, allant du noir au jaune en passant par le rouge, le brun et le blond. Son goût peut être légèrement amer ou avoir celui de la noisette.

Normalement, son temps de cuisson n’est que de 10 minutes et on peut le cuisiner avec des fruits ou des légumes.

Quinoa cuisiné avec des aubergines

Crédit photo: Flickr – jules

Le quinoa est facile à digérer. Il s’accommode aussi bien avec du sel ou du sucre. On peut l’assaisonner avec des épices, des aromates ou du parfum, suivant la saveur désirée par le consommateur.

Comme il ne comporte pas de gluten, le quinoa est l’aliment idéal des cœliaques (personnes sujettes à l’allergie au gluten). Avec les nutriments apportés par ces petites graines, ils peuvent s’alimenter normalement et bénéficier de tous les nutriments nécessaires au bon développement de leur organisme.

Crédit photo principale : Wikimedia – Vi..Cult…


A voir aussi dans la rubrique Découvertes en cuisine
Répondre

Laisser un commentaire

Retrouvez également VivreDemain gratuitement par mail et sur votre smartphone: