Voilà à quoi ressemble vraiment l’intérieur de la poche d’un kangourou

Voilà à quoi ressemble vraiment l’intérieur de la poche d’un kangourou

Animaux atypiques, les kangourous sont célèbres pour leur façon de se déplacer en faisant des bons, mais pas seulement. Leur poche ventrale fait aussi l’objet d’un mystère qu’un vidéaste a décidé de lever.

Publicité

Que savez-vous de la poche du kangourou, aussi appelée marsupium ou poche abdominale ? Si vous pensez à la proche duveteuse et douce pour transporter les petits sur le ventre des femelles, la réalité est beaucoup moins glamour. On est en fait bien loin de l’image donnée dans les dessins animés et pour le prouver le vidéaste de la chaîne YouTube SmarterEveryDay est allé répondre sur place, en Australie, à cette interrogation.

Le vidéaste a demandé à une employée du zoo de Taronga à Sydney de lui laisser filmer l’intérieur de la poche d’un kangourou femelle. On peut ainsi voir que la poche d’un kangourou n’est pas aussi large qu’on le pense : il s’agit d’une petite ouverture qui se trouve sous la fourrure. L’intérieur n’est pas poilu et laisse apparaître de la peau. Si l’on devait comparer cet attribut à quelque chose propre à l’humain, ce ne serait pas avec une poche de pantalon. La poche du kangourou ressemble plus à… un utérus !

La vidéo débute ici lorsque la poche est filmée, mais plus tôt dans la vidéo, un intervenant explique que les bébés kangourous naissent par le vagin de leur mère, pour finir ensuite leur développement dans la fameuse poche.

Les kangourous, comme les autres marsupiaux, donnent naissance à des petits très peu développés (voir la vidéo ci-dessous). Ils terminent leur développement dans la poche de leur mère. À l’intérieur, ils y trouvent des tétines pour se nourrir et peuvent même y faire leur besoin. La paroi « nue » de la poche peut absorber les déchets du petit. La mère peut elle-même nettoyer la poche avec ses grands ongles.

Publicité

Une fois dans la poche, le bébé nu s’accroche à une tétine et ne quitte plus son abri jusqu’à ce qu’il soit capable de se nourrir seul. Il sort la tête pour la première fois de la poche vers 5 à 6 mois. Ce n’est que vers l’âge de 6 mois qu’il commence à sortir et découvrir le monde extérieur et faire ses premiers sauts. Il quitte la poche définitivement 3 mois après et tète sa mère jusqu’à l’âge d’environ un an. Il ne devient adulte qu’à l’âge de dix-huit mois.


A voir aussi dans la rubrique Kangourou
Répondre

Laisser un commentaire

Retrouvez également VivreDemain gratuitement par mail et sur votre smartphone: