Voici à quoi ressemblerait Paris si la Seine débordait comme en 1910

Voici à quoi ressemblerait Paris si la Seine débordait comme en 1910

Le Louvre met à l’abri ses œuvres situées dans les parties inondables du musée. Cette simulation 3D d’une inondation centennale à Paris réalisée par l’Institut d’Aménagement et d’Urbanisme (IAU) d’Île de France lui donne raison !

Publicité

Depuis plusieurs jours, la France subit des inondations monstres et c’est particulièrement la région Île de France qui est la plus touchée. En conséquence, la Seine déborde de ses berges à Paris. Si l’on est encore loin d’assister à une catastrophe comme la crue du fleuve de 1910, les parisiens prennent leurs précautions.

La vidéo ci-dessus est une simulation 3D d’une inondation centennale à Paris réalisée par l’Institut d’Aménagement et d’Urbanisme (IAU) d’Île de France qui montre les dégâts qu’un tel scénario pourrait provoquer.

C’est notamment le cas du Louvre et du musée d’Orsay qui sont fermés aujourd’hui pour ne pas prendre de risque et assurer la protection des œuvres qui y sont habituellement exposées ou stockées. Fait intéressant, les musées se sont préparés précisément pour ce type de catastrophe dans le cadre d’un exercice « crue du siècle » mené plus tôt cette année. Le Louvre doit déplacer environ 150.000 œuvres pour les mettre en sécurité. Visiblement, tout se passe bien.

Alors que le niveau de la Seine devrait atteindre les 6,20 mètres à Paris ce vendredi, on est encore loin de la crue du siècle de 1910 qui avait atteint 8,62 mètres sur l’échelle hydrométrique du pont d’Austerlitz à Paris le 28 janvier. Fait inhabituel, les inondations actuelles ont lieu en plein mois de juin…

Publicité

Malgré tout, il est assez bizarre de voir Paris de cette façon, surtout en cette période pré-estivale. En temps normal, les bateaux mouches devraient circuler avec des milliers de touristes à leur bord, sous un soleil brillant.


A voir aussi dans la rubrique Climat
Répondre

Laisser un commentaire

Retrouvez également VivreDemain gratuitement par mail et sur votre smartphone: