Comment une paille a-t’elle pu se loger dans le nez d’une tortue de mer ?

Comment une paille a-t’elle pu se loger dans le nez d’une tortue de mer ?

Comment une tortue de mer s’est-elle retrouvée avec une paille dans le nez ?

Publicité

Vous avez peut-être tout récemment découvert les images d’une tortue de mer se faisant retirer une paille coincée dans son nez. Nous l’avions posté sur notre page Facebook et celle-ci avait vivement fait réagir notre communauté. Cette vidéo, qui fait grincer les dents, fait le tour du Web depuis maintenant près d’une semaine. Elle nous montre une équipe de scientifiques passer près de dix minutes à retirer une paille en plastique de la narine gauche d’une tortue olivâtre.

Dans un premier temps, « cela ressemblait à un ver », a indiqué Christine Figgener, une experte des tortues de mer à l’université Texas A&M de College Station, qui a aidé le reptile blessé au large des côtes du Costa Rica. Figgener et ses collègues collectaient des données sur l’accouplement des tortues de mer quand ils ont remarqué quelque chose dans le nez d’un mâle de 35 kilos.

Après que les membres de l’équipe aient extrait de quelques centimètres l’objet avec des pinces et coupé un échantillon, ils ont découvert que l’objet brunâtre était une paille en plastique. Assurés que ce n’était pas un parasite qui aurait pu être attaché à une partie du cerveau de la tortue, les chercheurs ont décidé de retirer l’ensemble de la paille longue de dix centimètres.

L’équipe a estimé qu’il était préférable d’enlever la paille immédiatement, car ils étaient à des heures de trajet d’un vétérinaire et il n’y avait aucune garantie que le vétérinaire ne sache comment faire face à une tortue de mer. « Nous ne pouvions pas croire ce que nous venions de sortir de cette tortue », a déclaré Figgener à National Geographic.

L’experte fait campagne contre les pailles en plastique depuis des années, mais n’avait jamais compté en trouver une coincée dans le nez d’une tortue de mer. L’animal semblait avoir une certaine difficulté à respirer, puisque la paille s’était logée entièrement dans la narine.

Publicité

« Habituellement, les déchets tels que des sacs en plastique et même des brosses à dents finissent dans l’estomac d’une tortue de mer », dit-elle. « C’est également très fréquent de voir des hameçons de pêche accrochés dans la bouche ou une palme d’une tortue », ajoute Figgener.

Elle ne sait pas vraiment comment la paille a fini dans le nez de ce mâle, mais l’experte des tortues de mer pense que la tortue aurait avalé la paille à un moment donné, cela l’aurait muselé, puis elle aurait tenté de la rejeter. « Les tortues olivâtres se nourrissent de crustacés, en particulier sur le fond marin, » indique Figgener. La tortue aurait avalé la paille avec son repas.

Les systèmes pour l’alimentation et la respiration sont connectés chez une tortue, tout comme ils le sont chez les humains. Voilà pourquoi certains des éléments que nous rejetons peuvent ressortir par notre nez. Il est possible que la paille ait pu terminer dans le mauvais conduit et se soit logée dans la narine du reptile. L’équipe a désinfecté le nez de la tortue de mer et l’a vérifié pour s’assurer qu’elle soit en bonne santé avant de la relâcher dans l’océan.

Les pailles sont inutiles et font partie des 5000 milliards de morceaux de déchets plastiques qui ont fini dans l’océan, selon un rapport de janvier.


A voir aussi dans la rubrique Tortue
Répondre

Laisser un commentaire

Retrouvez également VivreDemain gratuitement par mail et sur votre smartphone: