Une ferme verticale qui produit 1000 tonnes de laitues par an

Une ferme verticale qui produit 1000 tonnes de laitues par an

Avec l’augmentation de la population mondiale, les fermes verticales risquent d’être une solution efficace pour nourrir toute la planète.

Publicité

Une ferme verticale désigne toute installation agricole qui s’installe dans les villes, dans des structures comme des immeubles par exemple. Cela permet de réduire l’emprise sur le sol: au lieu d’avoir un grand champs de légumes qui s’étend à l’horizon, la production est réunie dans une haute tour au sein d’un système très efficace en terme de rendements. Les salades sont notamment des produits qui peuvent pousser facilement à l’intérieur d’un bâtiment. Une culture a déjà été entièrement automatisée au Japon, mais voici un projet de plus grande envergure.

Le plus grand parc vertical du monde ouvre aux États-Unis

AeroFarms est une ferme verticale qui risque de trouver de nombreux clients dans le monde, dès ce printemps. En effet, cette installation de 6410 m² à Newark, tout proche de New York, est capable de produire plus de 1000 tonnes de laitues par an.

Production, Etagère, Laitues

Crédit photo: Aero Farms

David Rosenberg, le PDG et fondateur du projet AeroFarms explique que « les villes ont beaucoup de bouches à nourrir. Nous avons la croissance démographique, l’urbanisation, et nous avons besoin de meilleurs moyens pour alimenter l’humanité qui est sensible à l’environnement ». Pour lui, ce système de production agricole est une solution future efficace pour lutter contre la malnutrition.

Une production de laitues 100% écologique

Quand on sait que cette installation prévoit de faire un rendement annuel aussi important, on peut se poser des questions sur la qualité du produit, le traitement ou les ressources énergétiques nécessaires. Mais l’entreprise a tout prévu pour garantir des salades fraîches et sans pesticides.

Laitues, Aero Farms, Production

Crédit photo: Aero Farms

Publicité

Les laitues n’ont pas recours à l’énergie solaire: elles sont disposées sur de grands plateaux empilés et poussent à la lumière des LED. Le processus de croissance est régulièrement vérifié afin que les aliments possèdent une bonne dose de nutriments. Grâce à des ventilateurs, l’oxygène est sans cesse renouvelé et la consommation d’eau est moindre que pour les terres agricoles.

Le personnel fait preuve d’une hygiène irréprochable afin de ne pas contaminer les légumes avec d’éventuels microbes. Ils utilisent des gants en caoutchouc, un bonnet pour les cheveux et doivent scrupuleusement essuyer leurs chaussures sur un tapis spécial avant d’entrer dans le bâtiment.

Crédit photo principale : AeroFarms


A voir aussi dans la rubrique Alimentation
Répondre

Laisser un commentaire

Retrouvez également VivreDemain gratuitement par mail et sur votre smartphone: