Comment faire de réelles économies d’énergie et réduire ses factures ?

Comment faire de réelles économies d’énergie et réduire ses factures ?

Entre travaux d’isolation et astuces simples, on vous dit comment faire pour économiser de l’argent sur vos factures d’énergie tout en gardant votre maison au chaud et plus saine.

Publicité

On prend généralement des mesures extrêmes pour économiser quelques euros ici et là, mais il existe des moyens simples de faire des économies sur vos factures d’énergie, et ils se trouvent juste sous votre nez. En effet, une grosse partie des dépenses des ménages se trouve dans la consommation d’énergie d’une maison.

Un logement mal isolé est souvent la cause de factures énergétiques élevées. Démarrer par l’isolation de sa maison est donc la première chose à faire lorsqu’on veut réaliser des économies sans attendre. Certaines astuces permettent de diminuer votre consommation rapidement, mais pour aller plus loin vous devriez considérer l’idée de faire des travaux de rénovation, d’autant plus que des aides de l’Etat pourraient en financer une grosse partie. On vous explique tout cela ci-dessous.

Quels travaux réaliser pour faire des économies d’énergie ?

Il n’est pas étonnant d’apprendre que le chauffage représente près de 65% des dépenses d’énergie d’un ménage en France. C’est donc le principal poste d’économie. Pour cela, vous pouvez isoler votre logement et/ou choisir de modifier votre système de chauffage.

  • Isoler son logement. Plutôt que de faire de petits travaux au fur et à mesure, isoler totalement votre logement permet de faire de réelles économies sur vos factures.
  • Isoler sa toiture. L’Ademe explique que 25 à 30% des déperditions de chaleur dans une maison se fait par le toit. Si votre toit n’est pas isolé ou si l’isolation date de plus de 25 ans, ces travaux ne seront pas très chers étant donné les économies réalisées et les aides publiques allouées et la prime énergie.
  • Isoler ses murs. Non, après la toiture, ce n’est pas par les fenêtres que s’échappe la chaleur, mais par les murs (20 à 25%), que l’on peut isoler par l’intérieur ou par l’extérieur. Si vous avez prévu un ravalement de façade, l’isolation est obligatoire si celle-ci ne répond pas aux normes.
  • Changer ses fenêtres. Changer ses fenêtres est la solution préférée des Français (notamment pour le bruit). Mais ce n’est pas le plus rentable, même si les déperditions de chaleur sont estimées entre 10 et 15%.
  • Isoler son plancher. Une mauvaise isolation du plancher provoque jusqu’à 7% de déperdition.
  • Optimiser son système de chauffage. Si votre chaudière est obsolète, en installer une nouvelle plus économe et performante est primordial. Vous pouvez aussi opter pour un système de chauffage à bois (une cheminée à foyer fermé ou un poêle à bois)

Quelles sont les aides pour isoler son logement ?

Il existe plusieurs aides pour vos travaux d’isolation de votre maison :

  • Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE). Il permet de rembourser 30% des travaux éligibles. Il est plafonné à 8000€ pour une personne seule et de 16.000€ pour un couple sans enfant. En savoir plus sur le CITE.
  • Prime énergie (certificat d’économie d’énergie – CEE). Elle permet un remboursement jusqu’à 70% des dépenses engagées pour vos travaux d’isolation. Pour profiter de cette prime énergie il faut obligatoirement s’inscrire sur le site d’une entreprise qui la propose avant la signature du devis. En savoir plus sur la prime énergie.
  • Eco-prêt à taux zéro (éco-PTZ). Ce prêt dont les intérêts sont pris en charge par l’Etat permet de ne pas avancer les frais liés à vos travaux. Il s’adapte à vos besoins mais si vous voulez isoler tout votre logement, vous pourrez emprunter jusqu’à 30.000€. En savoir plus sur l’éco-PTZ.
  • TVA à taux réduit de 5,5% au lieu de 20%. Ce taux réduit est automatiquement appliqué par l’artisan qui s’occupera de vos travaux d’isolation. Elle s’applique sur les matériaux et la main d’œuvre. Pas de montant maximal.
  • Programme de l’Agence nationale de l’habitat (Anah). Seules les personnes en situation de précarité sont éligibles à l’aide de l’Anah. L’Anah offre une subvention allant de 35 à 50% des dépenses finales des travaux à laquelle s’ajoute une prime « d’investissement d’avenir » qui va de 1600 à 2000€ selon les revenus du ménage. En savoir plus sur l’Anah.

Economies d'énergie à la maison

Gardez votre maison au chaud

Chauffer une maison est cher, alors économisez de l’argent en gardant l’air froid dehors et l’air chaud à l’intérieur. Pour y arriver, voilà plusieurs astuces :

Publicité
  • Tirez vos rideaux dès le lever du soleil pour faire entrer la chaleur du jour à l’intérieur, et fermez-les la nuit tombée.
  • Achetez éventuellement un kit d’isolation des fenêtres, qui peut réduire la perte de chaleur par les fenêtres de moitié (si vous n’avez pas de double vitrage).
  • Évitez les courants-d’air en vous assurant que vos fenêtres et portes ne laissent pas passer d’air. Utilisez du ruban adhésif spécial autour des fenêtres et des portes ou encore un bas de porte pendant l’hiver.

Chauffer continuellement toute la journée ne sert à rien. Il faut savoir gérer le chauffage de sa maison :

  • Éteignez votre chauffage lorsque vous n’en avez pas besoin, plutôt que de le laisser tourner quand vous n’êtes pas là (y compris si vous avez une pompe à chaleur).
  • Réglez le thermostat de votre chauffage (de 18 à 20°C pendant la journée, ou 16°C dans votre chambre pendant la nuit).
  • Si vous avez un chauffage suffisamment puissant pour chauffer plusieurs pièces, n’utilisez que celui-là.
  • Sinon, utilisez un radiateur seulement dans la pièce que vous voulez chauffer (et gardez la porte fermée, sauf si vous avez le chauffage central).

Gardez votre maison au sec

Il est important de vous débarrasser de l’humidité dans votre maison, surtout lorsque vous cuisinez et lavez. Notamment en commençant par l’extérieur :

  • Réparez les gouttières cassées ou les fuites de tuyaux (cela peut encourager l’humidité à l’intérieur de votre maison, ce qui peut conduire à la moisissure).
  • Installez un pare-vapeur au sol (il s’agit d’une grande feuille de plastique que l’on place sous votre maison, pour garder l’humidité dans le sol).
  • Nettoyez les conduits d’aération du vide sanitaire (c’est ce qui affranchit votre maison de tout désordre lié à l’humidité latente du sol).

Et ensuite à l’intérieur :

  • Cuisine, douche, lavage… C’est ce qui introduit l’humidité chez vous. La meilleure façon de s’en débarrasser est d’installer une hotte dans la cuisine, ou un aérateur dans la salle de bain. Si vous n’en avez pas, ouvrez les fenêtres pendant ou après la cuisson, la douche et la vaisselle.
  • Séchez vos vêtements à l’extérieur ou dans un sèche-linge ventilé à l’extérieur. Si vous ne le faites pas, l’humidité présente dans les vêtements finira dans votre maison.
  • Aérez votre maison. Ouvrez les fenêtres et les portes plusieurs fois par jour pour renouveler l’air de la maison et laisser l’humidité s’échapper, même en hiver. N’oubliez pas d’ouvrir les portes de vos armoires et penderies.
  • Aérez votre chambre la nuit. Dormir avec votre fenêtre de chambre à peine entre-ouverte permet de faire sortir l’humidité qui s’accumule naturellement la nuit.
  • Aérez votre literie. Surtout en hiver. Les couettes, oreillers et autres draps absorbent l’humidité au fil du temps. L’idéal est de les aérer à l’extérieur quand il fait soleil.
  • Évitez les chauffages au fioul qui libèrent des fumées toxiques et rendent votre maison humide. Les radiateurs électriques sont plus sûrs et coûtent moins cher en énergie.

Économisez sur l’éclairage

L’éclairage est l’une des choses les plus faciles où vous pouvez économiser sur votre facture d’électricité.

  • Éteignez les lumières lorsque vous ne les utilisez pas.
  • Remplacez vos ampoules classiques par des LED économes en énergie et économisez 100€ ou plus par an en l’électricité dans votre maison.

Économisez sur l’eau chaude

Chauffer l’eau coûte cher, donc utiliser moins d’eau chaude a un impact important sur vos factures d’énergie.

  • Utilisez un pommeau de douche efficient, fabriqué pour consommer beaucoup moins d’eau, sans gêner votre douche au quotidien. Pour vérifier le débit de votre douche, mettez un seau de 10 litres sous votre douche : s’il se remplit en moins d’une minute à la température de douche normale, votre pommeau de douche gaspille de l’eau. Un pommeau de douche efficient a un débit de 9 litres par minute, ou moins.
  • Réduisez votre temps de douche. Une douche de 15 minutes coûte environ 1€, une douche de 5 minutes environ 0,33€. Une famille de 4 pourrait économiser environ 18€ par semaine en prenant des douches plus courtes. C’est 900€ par an.
  • Faites des lavages à froid. Sauf si votre linge est particulièrement sale. Les machines à laver modernes et les détergents nettoient bien à l’eau froide. Un lavage à l’eau chaude utilise jusqu’à 10 fois plus d’électricité qu’un lavage à froid.

Économisez sur les appareils

  • Éteignez les appareils en veille. Les appareils laissés en veille peuvent vous coûter plus de 100€ par an sur vos factures d’électricité. Les principaux coupables sont les appareils de divertissement comme les téléviseurs, les chaînes stéréo, les consoles de jeux et le matériel informatique. Branchez-les tous sur des multiprises afin qu’ils puissent tous être éteints correctement en même temps.
  • Attention aux porte-serviettes chauffants. Si vous avez un sèche-serviettes chauffant, utilisez-le uniquement si nécessaire. Un porte-serviettes chauffant laissé allumé 24/7 peut vous coûter 170€ à l’année. Servez-vous de la minuterie.
  • Un second réfrigérateur ? Si vous avez un deuxième réfrigérateur seulement pour refroidir quelques boissons, il pourrait vous coûter 200€ par an en énergie si c’est un modèle ancien et peu efficient. Envisagez de l’éteindre ou de vous en débarrasser. Vérifiez les joints de la porte de votre réfrigérateur (si la porte ne se ferme pas correctement, votre réfrigérateur utilisera plus d’énergie qu’il n’en a besoin). Selon l’âge et l’état du réfrigérateur, procurez-vous de nouveaux joints ou remplacez le réfrigérateur.


A voir aussi dans la rubrique Économie d'énergie
Répondre

Laisser un commentaire

Retrouvez également VivreDemain gratuitement par mail et sur votre smartphone: