Dermatillomanie : comment s’en sortir ?

Dermatillomanie : comment s’en sortir ?

La dermatillomanie, quésaco ?

Publicité

Sous ce nom à l’apparence un peu barbare se cache une véritable souffrance. Il s’agit d’un TCI (trouble du comportement impulsif) qui se caractérise par la vérification et le grattage impulsif de la peau (visage, cou, jambes, dos, etc…) de manière répétée et excessive, induisant des lésions des tissus cutanés plus ou moins graves. Plus exactement, la dermatillomanie fait partie de la famille des CRCC (comportements répétitifs centrés sur le corps). Le dermatillomane n’a pas de problèmes d’acné à proprement parler et va jusqu’à chercher des boutons inexistants. En somme, il ne supporte pas la moindre imperfection et s’adonne à des rituels pour se « purifier ». S’ajoutent à cela la culpabilité et la honte découlant des crises de grattage.

Pour aller plus loin…

L’impulsion est une perte de contrôle menant à un comportement non voulu, visant à soulager les tensions intérieures. L’ennui, l’excitation, la solitude ou encore l’anxiété sont autant de sentiments qui envahissent le dermatillomane. Ce dernier est en quête de perfection et a un profond besoin d’équilibre. Souvent, ce sont des personnes qui refoulent leurs émotions (la joie, la tristesse, la colère ou la peur).

Sur la piste de solutions pour faire cesser le carnage épidermique

Une TCC (thérapie cognitive et comportementale) est toute indiquée pour les personnes souffrant de ce trouble. De concert avec un psychologue, il est intéressant de rechercher l’origine du mal pour espérer contrer ses conséquences.

Du côté des médecines douces et autres exercices de relaxation, le choix est donné :

  • La MBSR (Mindfulness Based Stress Reduction) qui aide à réduire le stress
  • La MBCT (Mindfulness Based Cognitive Therapy) qui aide à prévenir la rechute dépressive

Ces deux programmes d’origine orientale reposent sur la pleine conscience et aident ainsi dans la prise en charge des souffrances physiques ou psychiques.

  • L’Ayurvéda : médecine traditionnelle indienne qui combine alimentation équilibrée et massages spécifiques
  • L’acupuncture : médecine traditionnelle chinoise basée sur une approche énergétique et holistique
  • Le Yoga : médecine indienne qui rapproche le corps et l’esprit pour un développement personnel harmonieux
  • L’homéopathie : méthode thérapeutique naturelle bénéfique pour le corps et l’esprit
  • L’hypnose : technique de modification de la conscience qui vise à « oublier », le temps d’une séance, la réalité extérieure pour entrer dans une réalité intérieure. En quelques mots : faire face à soi-même
  • La pratique du sport, reconnue notamment pour aider à diminuer le stress.

Panser les plaies physiques pour réparer la peau décimée

Désinfectez soigneusement votre peau et nettoyez-là à l’aide de gels moussants doux pour l’assainir sans l’agresser davantage. En complément, le Rassoul (argile minérale naturelle) utilisé en masque est très intéressant pour ses vertus purifiantes et adoucissantes. Pour calmer votre peau, le recours à des baumes réparateurs et apaisants sont d’un grand secours.

Publicité

Les personnes très atteintes au niveau des tissus cutanés devront en premier lieu consulter un dermatologue. Se prendre en main n’est pas toujours chose facile. De manière générale, occupez-vous au maximum et occupez vos mains avec des anti-stress par exemple. Enfin, de nombreux ouvrages sont disponibles pour une prise de conscience afin que l’idée de soin fasse son chemin.

Crédit photo principale : Flickr – dilip36


A voir aussi dans la rubrique Conseils Santé
Répondre

Laisser un commentaire

Retrouvez également VivreDemain gratuitement par mail et sur votre smartphone: