COP21: des pubs détournées placardées dans tout Paris

COP21: des pubs détournées placardées dans tout Paris

Un collectif d’activistes a installé de fausses publicités dans Paris pour épingler les sponsors de la COP21.

Publicité

Les dirigeants du monde entier se réunissent actuellement à Paris pour essayer de convenir d’un traité international visant à réduire les effets du réchauffement climatique.

À cette occasion, le collectif londonien Brandalism, composé d’activistes écologistes, ont installé 600 affiches sur des panneaux d’affichage JCDecaux à Paris et au Bourget, avec des slogans de la COP21 détournés par des artistes. Ces « œuvres d’art » dénoncent la mainmise des multinationales sur les négociations climatiques durant la COP 21.

Les publicités sont dans la même veine que celles des grandes marques et compagnies internationales, et se moquent des entreprises de premier plan comme Air France, Dow Chemicals, et Volkswagen où, dans le cas de cette dernière, elles font référence à son récent scandale en disant: « Roulez plus propre. Du moins en apparence » ou « Nous sommes désolés d’avoir été démasqués ». Ils ciblent également les chefs de gouvernement tels que François Hollande, David Cameron, et Barack Obama.

brandalism, COP21, détournement pub

Crédit photo: Brandalism

brandalism, COP21, détournement pub

Crédit photo: Brandalism

brandalism, COP21, détournement pub

Crédit photo: Brandalism

Publicité

brandalism, COP21, détournement pub

Crédit photo: Brandalism

Le projet Brandalism (néologisme né de la fusion entre « Brand » et « vandalisme »), mené avec des activistes parisiens, a permis de placer dans toute la ville des centaines d’œuvres d’art non autorisées. Ces affiches soulignent les liens entre la publicité, le consumérisme, la dépendance aux énergies fossiles et le changement climatique.

brandalism, COP21, détournement pub

Crédit photo: Brandalism

brandalism, COP21, détournement pub

Crédit photo: Brandalism

brandalism, COP21, détournement pub

Crédit photo: Brandalism

brandalism, COP21, détournement pub

Crédit photo: Brandalism

Joe Elan de Brandalism explique: « En sponsorisant les négociations climatiques, des pollueurs importants tels qu’Air France et Engie peuvent faire leur promotion comme s’ils faisaient partie de la solution, alors qu’ils font en fait partie du problème. »

brandalism, COP21, détournement pub

Crédit photo: Brandalism

brandalism, COP21, détournement pub

Crédit photo: Brandalism

brandalism, COP21, détournement pub

Crédit photo: Brandalism

brandalism, COP21, détournement pub

Crédit photo: Brandalism

Les œuvres d’art ont été réalisées par 80 artistes renommés, originaires de 19 pays à travers le monde. On retrouve notamment les parisiens Alex One, Arnaud Liard, Millo and ZAD, Eube, Automedia, AntiCOP21.org, Anti ainsi que d’autres artistes de renommée internationale tels que Neta Harari, Jimmy Cauty, Paul Insect, Escif ou Kennard Phillips – nombre d’entre eux ayant été représentés à Dismaland, l’exposition de Banksy en Angleterre cet été.

brandalism, COP21, détournement pub

Crédit photo: Brandalism

brandalism, COP21, détournement pub

Crédit photo: Brandalism

brandalism, COP21, détournement pub

Crédit photo: Brandalism


A voir aussi dans la rubrique Réchauffement Climatique
Répondre

Laisser un commentaire

Retrouvez également VivreDemain gratuitement par mail et sur votre smartphone: