Cette clinique australienne sauve les chauves-souris orphelines

Cette clinique australienne sauve les chauves-souris orphelines

Une pouponnière pour d’adorables chauves-souris en Australie

Publicité

Quoi de plus mignon qu’un bébé chauve-souris orphelin emmailloté dans une couverture ? Peut-être une clinique vétérinaire remplie de chauves-souris serait la bonne réponse. Les chauves-souris sont souvent considérées comme des créatures effrayantes, que l’on trouve couramment sur les décorations d’Halloween, ou dans les maisons hantées. Pourtant, ce sont des bêtes très amicales. L’Australian Bat Clinic & Wildlife Trauma Centre située près de la ville de Gold Coast, dans le Queensland, en Australie, prend soin de chauves-souris de tous âges, qui ont subi quelques dégâts liés à des maladies par exemple. Les photos que vous allez découvrir ici montrent des bébés chauves-souris qui ont perdu leurs mères.

Les petites couvertures que vous voyez enveloppées autour de ces petites créatures ne sont pas là pour faire joli mais pour imiter l’étreinte chaleureuse des ailes de leur mère. C’est la meilleure solution que la clinique a pu trouver pour donner un peu de chaleur à ces chauves-souris orphelines.

Cette clinique a été fondée par Terry Wimberle, d’origine américaine, et vise à aider ces mammifères volants qui ont parfois besoin de soins immédiats après avoir été en proie à des acariens, souffrant de l’extrême chaleur, entre autres. L’Australie abrite près de 100 espèces différentes de chauves-souris, et entre 25 et 30 résident dans la région où la clinique australienne se trouve.

Chauves-souris orphelines, clinique Australie

Chauves-souris orphelines, clinique Australie

Chauves-souris orphelines, clinique Australie

Publicité

Chauves-souris orphelines, clinique Australie

Chauves-souris orphelines, clinique Australie

Chauves-souris orphelines, clinique Australie

Chauves-souris orphelines, clinique Australie

Chauves-souris orphelines, clinique Australie

Chauves-souris orphelines, clinique Australie

Sources : MentalFloss, Facebook


A voir aussi dans la rubrique Photos
Répondre

Laisser un commentaire

Retrouvez également VivreDemain gratuitement par mail et sur votre smartphone: