Pourquoi la carotte est-elle orange ? Tout est une histoire de gènes

Pourquoi la carotte est-elle orange ? Tout est une histoire de gènes

À quoi est due la couleur orange de la carotte ? Et si la réponse se trouvait dans le noyau de la cellule végétale ?

Publicité

Pourquoi sommes-nous certains noirs et d’autres blancs ou jaunes ? Loin de vouloir soulever un débat racial, cette interrogation a d’ores et déjà trouvé réponse dans les faits scientifiques, qui ont établi que les peaux noires produisaient de la mélanine, un pigment que les peaux blanches et jaunes sont incapables de synthétiser. S’interrogeant de la même manière sur la couleur du tégument de la carotte, une équipe de chercheurs est parvenue à mettre en évidence le gène qui code pour l’accumulation de la carotène, ce pigment qui confère à la carotte sa couleur orange.

La carotène, un pigment aux mille et une vertus pour la santé

Consommée crue, sous forme de jus ou cuite en purée ou en plat préparé, la carotte est un légume très important pour notre organisme, car principale source de carotène, un pigment qui une fois ingéré par celui-ci, est converti au niveau du foie en vitamine A ou rétinol. Si vous avez zappé quelques cours de biologie, ce n’est pas grave, vous retiendrez principalement que la vitamine A est très importante pour le bon fonctionnement de l’appareil visuel.

Outre ce point, Bienfaits souligne avec emphase les bénéfices de la consommation régulière de carotène, qui de part sa structure biochimique, est un puissant antioxydant capable de neutraliser les radicaux libres. Impliqués dans les processus de formation de divers cancers et maladies cardiovasculaires, les radicaux libres sont inactivés par les molécules de la classe des caroténoïdes : bêta-carotène, lutéine et zéaxanthine. Cette inactivation ou neutralisation aboutit à l’évacuation des radicaux libres dans l’urine et les fèces.

Une découverte sans précédent

« Nous avons découvert un gène qui conditionne l’accumulation de pigments de caroténoïde dans les racines de carottes »: c’est en ces mots qu’a annoncé à l’AFP Philipp Simon de l’université du Wisconsin à Madison aux États-Unis et coauteur de l’étude. Menée par une équipe constituée de divers chercheurs internationaux plus ou moins proches du milieu de la génétique, l’étude a mis en évidence le gène responsable de la couleur orangée de la carotte.

Pour mener pareille étude, les scientifiques ont dû mettre au point de nouvelles technologies de séquençage du génome. Ces techniques inédites ont permis d’identifier 32.000 gènes au sein du génome de la carotte, dont un responsable de l’accumulation de carotène et par conséquent de sa couleur orangée.

L’ultime implication de cette découverte réside avant tout dans le fait que malgré que plusieurs fruits et légumes disposent de carotène en leur sein, la carotte est celle qui en a la plus forte teneur. Dans un contexte où la santé mondiale est minée par une carence sans précédent en vitamine A, cette découverte mais surtout les procédés utilisés lors du séquençage de l’ADN de la carotte, donnera la possibilité aux généticiens de développer de nouvelles variétés de fruits et légumes dont la valeur nutritive sera améliorée, selon ABC News.

Publicité

Crédit photo principale : Flickr – Jean


A voir aussi dans la rubrique Nutrition
Répondre

Laisser un commentaire

Retrouvez également VivreDemain gratuitement par mail et sur votre smartphone: