Bioconstruction: une maison construite avec du chanvre, c’est peu coûteux et ça respecte l’environnement !

Bioconstruction: une maison construite avec du chanvre, c’est peu coûteux et ça respecte l’environnement !

Et si vous construisiez votre nouvelle maison avec du chanvre ? C’est tout à fait possible, c’est peu coûteux et ça respecte l’environnement !

Publicité

Pas besoin de faire un tour en Jamaïque pour être édifié sur les usages du cannabis (chanvre) outre que ceux qui lui sont attribués autour d’un morceau de papier dur… Le chanvre, avant d’être cette drogue interdite sur notre territoire, est tout d’abord une variété de plante dont les dérivés textiles, industriels et agricoles peuvent être utilisés à d’autres fins. Avec la ferveur que connait le mouvement écologique, chacun y va de sa manière, comme le jeune Boyan Slat, qui ambitionne de dépolluer les océans et mers.

Dans un tout autre registre mais toujours aussi sérieux, il est possible de construire moins cher en respectant l’environnement, et ce type d’habitat passe par le chanvre. Zoom sur ce matériau en pleine expansion depuis quelques mois dans le secteur de l’immobilier.

Un matériau éco-hybride et bourré d’atouts

Tout droit sortie d’une autre planète diront certains, la construction en chanvre ou cannabis n’est pas nouvelle, et est même l’une des plus adaptées pour certaines régions du monde. En effet, c’est du chanvre industriel qui une fois pressé est compacté pour créer des briques, dont les propriété écologiques sont juste impressionnantes. Isolant thermique et électromagnétique, assez performant sur le plan de l’acoustique de vos pièces, biodégradable et recyclable jusqu’à 7 fois au cours d’un cycle de vie, absorbeur de CO2, anti-allergénique, le chanvre s’avère être le matériau que certains attendaient.

Brique de cannabis

Crédit photo: Maison Portail

De plus, pas besoin d’être un écologiste en puissance pour songer à construire une maison en chanvre, puisqu’il est peu coûteux et respecte la majeure partie des exigences environnementales du secteur du bâtiment. Le Cannabis Sativa est une plante aux mille vertus.

Le cannabis en détails

Si toutes les variétés de cannabis ne sont pas propres à une utilisation humaine, la Cannabis Sativa (marijuana) s’avère être celle qui jouit des plus probants arguments. Ses graines peuvent être utilisées dans le secteur de l’alimentation, lorsque ses fleurs, sa résine et ses terpènes servent à effectuer des extractions, des crèmes, des cosmétiques cannabiques ou bien des médicaments. Depuis 1980, son tronc et ses branches sont utilisés pour la conception de divers produits dérivés: des briques et du mortier de chanvre utilisés tous deux dans la construction de bâtiments, carburant, engrais, teinture, colle, lubrifiants, bioplastique, mais leur utilisation s’étend également à l’industrie du textile, avec la conception de vêtements.

Publicité

Brique de chanvre

Crédit photo: Wikimedia – Sauvageot

Juste à titre de comparaison, à proportion de culture égale, le cannabis produit deux fois plus de matériaux de base pour des produits dérivés que le coton, et de plus, il pollue deux à trois fois moins car demande beaucoup moins de produits chimiques pour son blanchiment, en nécessitant mois d’efforts de la part des agriculteurs le cultivant.

Comme si les attributs n’étaient déjà pas assez concluants, le cannabis jouit d’un cycle de culture de seulement un an, ce qui lui confère une très grande frange d’utilisabilité. De plus, outre le fait de disposer d’un faible coût de revient, il résiste aux moisissures et aux attaques d’insectes et rongeurs mais également aux flammes. Ce sont ces dernières propriétés qui ont orientés les précurseurs du domaine à s’y intéresser par rapport à une utilisation dans la construction.

Le béton de chanvre est très résistant au feu

Crédit photo: Chanvre-Bio

Comment obtient-on des briques de cannabis ?

Les briques de chanvre sont obtenues grâce à l’association de la tige de la plante à de l’eau et à la chaux. Plus concrètement, les tiges végétales présentes dans la tige et le tronc de la plante sont broyés, puis compactés et mélangés à de la chaux vive, puis à de l’eau. Après ce processus relativement simple mais long, on obtient une pâte possédant une consistance similaire au ciment. Cette pâte peut donc être moulée ensuite en brique de la même manière que n’importe quel parpaing et utilisée pour fabriquer des murs.

Une fois le mélange et la mise en forme effectuée, il faut laisser sécher la brique au soleil ou à l’air libre durant 28 jours. Pas besoin d’un four pour la cuire. Jouissant d’une grande malléabilité, les briques de cannabis sont encore plus résistantes et durables après quelques temps passés à affronter les éléments climatiques, ce qui en fait l’un des meilleurs matériaux pour la construction durable.

Comment construire avec du chanvre ?

La construction avec le cannabis respecte un certain nombre de principes, assez simples. Deux modes de constructions s’offrent d’ailleurs à ceux désireux de s’essayer à l’aventure. D’un côté, vous devrez créer une structure en bois pour les murs ou la superficie à construire, comme s’il s’agissait d’un coffrage. Une fois l’ensemble sec, la construction à proprement parler en chanvre consistera à remplir les espaces séparant le bois de coffrage par du béton cannabique et laisser sécher quelques jours, pour obtenir un résultat homogène. Bien évidemment, vous pourrez toujours recouvrir vos murs de peinture naturelles et des stucs de tous types pour embellir l’aspect final.

Le second type de construction à base de cannabis ou chanvre consiste à définir la surface où la construction sera faite, puis de dessiner la position des murs au sol et d’entamer la construction au-dessus de la fondation (faite en béton cannabique) en empilant les briques de cannabis les unes au-dessus des autres, comme un jeu de LEGO, sans qu’aucune jointure ne soit nécessaire pour souder le tout.

Prix de revient dérisoire

Puisque la fabrication des briques de chanvre ne nécessite pas de four pour leur cuisson, leur agriculture est très peu dépendante de financements importants, et compte tenu du fait que vous n’aurez besoin lors de la construction ni de ciment, ni de pâte jointure, vous gagnez sur toute la ligne, avec un prix de revient qui se retrouve au final amoindri.

Constructions célèbre faite de chanvre: le Thoiry-Arche des Petites Bêtes

L’Arche des Petites Bêtes est une écoconstruction ludique de 500 m² créée dans la commune de Thoiry en direction du grand public, destinée à sensibiliser celui-ci et dédiée à la sauvegarde d’espèces animales menacées, comme son promoteur la définit.

Regroupant sur un même site un parcours découverte pour les visiteurs, des laboratoires, un centre d’élevage et des zones techniques, l’édifice a été réalisé avec en son cœur une structure de bois, dont les parties solides (murs) ont été confectionnées avec béton de chanvre.

Crédit photo principale : Marcus O’Mahony’s Blog


A voir aussi dans la rubrique Architecture
Répondre

Laisser un commentaire

Retrouvez également VivreDemain gratuitement par mail et sur votre smartphone: